Accueil > Récits érotiques > La visite médicale

 

titre : La visite medicale

Type : récit érotique gay

Auteur : Loic M

 

Nous vous invitons à découvrir la nouvelle version Gay d'Ynubis et voter pour cette histoire >>>

 

separation

 

Je me présente je m'appelle Loic, je vais vous compter une histoire qui restera graver à tout jamais dans ma vie. En 1996, j'ai eu 18 ans, j'ai du faire l'armée. Je me rendis donc à Olivet à la base, un jeune soldat me conduisit dans le bureau d'un responsable, je remplis plusieurs documents puis on me demanda de patienter dans une salle d'attente, ce que je fis...

Une quinzaine de minutes plus tard, une femme en blouse blanche vint me chercher, elle me conduisit dans un petit bureau et me demanda de m'asseoir. Après de nombreuses questions d'ordre médical, elle m'indiqua de me déshabiller et de m'allonger sur le lit réhaussé dans la pièce à côté.

A cette époque, je pesais 60 kilos, brun, les cheveux courts, je n'étais pas bien musclé néanmoins, d'un tempérament nerveux. Je n'avais pas encore connu l'amour avec un grand A, quelques sorties avec des copines mais rien de très glamour. Couché sur le lit en caleçon et chaussettes, j'ai patienté un bon moment, puis arriva un charmant jeune homme, blond/chatain, environ 1m80, les yeux verts. Il me regarda puis continua jusqu'au bureau, causa avec l'infirmière qui sortit juste après. En se dirigeant vers moi...

Docteur : "Bonjour je suis le docteur Clein, alors vous êtes une nouvelle recrue"

Moi : "Oui monsieur, j'ai fini mes études alors je viens faire mon service"

Docteur : "Je vais t'osculter pour voir si tu es apte ainsi tu pourras intégrer dès aujourd'hui ton groupe"

Il me prit la tension, puis écouta mon coeur, me fit mettre debout, puis toucher mes pieds (une chose que je savais faire, non pas que je suis très souple mais à l'école je faisais un peu de sport). Après ce mini examen, je pensais bien qu'il allait vouloir me toucher les testicules, alors j'étais un peu stressé, je commençais à suer sous les bras et mon coeur palpitait de plus en plus fort.

Docteur : "Hétéro ou gay ?"

Je regardais le docteur un peu surpris sans trop savoir quoi répondre, mon coeur battait de plus en plus fort et des gouttes de sueur coulaient de mon front.

Docteur : "Ne te sens pas gêner, je ne suis pas là pour te juger mais dans une enceinte militaire il est important de connaître les penchants des recrues.

Moi : "Hétéro monsieur"

Docteur : "Bien"

Le docteur se dirigea vers une grande armoire blanche puis saisit une paire de gants en latex.

Docteur : "je vais te demander maintenant de baisser ton boxer afin d'examiner tes testicules puis nous regarderons ensuite ta prostate"

Le moment que j'attendais arriva donc, timidement je baissa mon boxer laissant apparaître un petit sexe mou bien garni de poils néanmoins. Le docteur s'approcha de moi et s'agenouilla, son visage était au niveau de mon sexe, il saisit une de mes bourses, la malaxa puis l'autre.

Docteur : "Tout semble en place, je vais te demander de te retourner et de poser tes mains sur le lit puis tes genoux, nous allons regarder l'état de ta prostate.

J'obéis à contre coeur pour me retrouver dans une position peu confortable, le docteur s'approcha de mes fesses, commenca à les tapoter doucement, cela semblait comme des caresses, il descendait sa main très bas parfois jusqu'à toucher mes testicules pendantes. Il ajouta un peu de gel sur un de ses doigts puis caressa mon anus, une sensation incroyable naquit, j'étais comme excité par ce jeu. Peut-être cela venait de la position mais je commençais malgré moi à bander. Le docteur introduisit son doigt, assez douleureux au début, mais cela m'excita d'avantage...

Je pense qu'il vit mon érection mais ne dit rien, il continuait de malaxer mes entrailles. J'étais dépassé par les évenements, je bandais dure et je puis voir que je n'étais pas le seul, une bosse était nettement visible dans le patalon du docteur.

Docteur : "Cela me semble parfait, tu peux te rasseoir"

J'essayai de dissimuler tant bien que mal ma forte érection en mettant une main sur mon sexe

Docteur :"Je vois que tu es en érection, ne t'inquietes pas c'est une chose normale"

Moi :"Je suis désolé je n'arrive pas à l'arrêter..."

Docteur : "Tu sais parfois la meilleure chose à faire est de se branler, le corps humain a besoin de ça, cela te permet d'évacuer ton stress et montre que tu es en bonne santé."

Moi :"Je ne suis pas un expert en la matière, je ne me suis pas branlé souvent dans le passé"

Docteur :"Montres-moi comment tu fais, je te dirais si c'est la bonne méthode"

J'étais gené mais tellement peu experimenté que je débuta un va-et-vient sur mon sexe, le docteur s'asseya à côté de moi, déboutonna son pantalon, puis sorti un énorme sexe.

Docteur : "Je vais me branler avec toi, comme cela tu verras comment je fais"

Il avait une bite d'au moins 20 cm, assez épaisse, je n'avais jamais rien vu de la sorte auparavant. J'avais envie de la toucher pour voir la différence, j'arrêtai de me masturber et regardai le sexe du docteur avec étonnement.

Docteur :"Que se passe t'il ? Tu as un problème... Tu veux la toucher ! vas-y !"

J'approchai ma main de sa queue, elle était chaude et douce, je me mis à la masturber et cela me plaisait, sans trop savoir ce que je faisais j'approchai ma bouche puis je mis sa bite dans ma bouche et commençai à le sucer. C'était très bon et cela m'excitait énormément, c'était la première fois que je suçais un sexe d'homme... Le docteur me caressa également le ventre puis sa main descendit jusqu'à mon sexe, il me masturba, c'était très agréable...

Docteur : "Lève-toi s'il te plait !"

J'obéis et me leva, il s'agenouilla et saisi ma bite dure qu'il suça énergiquement, après quelques minutes j'éjaculai, le docteur aussi. Nous sommes resté un moment silencieux comme vidé de tout.

Docteur : "Tu es en parfait état, je vais te recommander au groupe 5"

Moi : "Je suis confu docteur, je ne voulais pas, enfin que vous pensiez que... enfin vous voyez..."

Docteur : "Que tu es en très bonne santé, de ce point aucun problème et si tu as besoin de parler ou d'aide à te masturber, tu sais maintenant ou est l'infirmerie"

Je baissa la tête en signe d'accord. Je venais de sucer un garçon comme si c'était normal et aucun reproche ni de jugement... Je me rhabillai...

Voila, c'était ma première aventure homosexuelle, la première d'une série de torrides histoires....

La suite prochainement...

 

>>>Ajouter votre recit / nouvelles sur Ynubis

>>>Lire d'autres histoires coquines

 

RSS les nouveautes sur Ynubis Suivez nous sur twitterSuivez nous sur facebook RTA restricted to adults

A decouvrir

  • Boxer naughty people

    boxer naughty people

    Voir ce produit ici

  • Sexe Hyper realiste Tod Parker

    Sexe hyper realiste

    Voir ce produit ici

messenger gay